Un jeune que je connais

Voici l'histoire d'un jeune que je connais. En fait, il a 23 ans maintenant, mais il dit que la plupart de ses années d'adolescence ont été gaspillées à prendre de la drogue et à tenter d'être un adulte. Il essaie de revivre son adolescence, et de la façon à laquelle il voulait vraiment le faire.

Commençons au début. Il avait 13 ans, à l'école intermédiaire, membre de l'équipe de basket-ball, un enfant heureux. Ensuite, ses parents ont divorcé. Sa mère a déménagé au loin, et son père a commencé à boire et a cessé de se soucier de lui. Donc, le jeune a quitté son foyer. Il a essayé de se trouver du travail, mais personne ne voulait embaucher un jeune de 13 ans. Il a commencé à vivre sous un pont au centre-ville d'Ottawa.

Il était trop jeune pour obtenir de l'aide sans la permission de ses parents, alors il subsistait en mendiant et en se nourrissant des sandwichs et des barres céréalières que ses amis apportaient de la Halte-accueil du centre-ville du BSJ. Deux années ont passé de cette façon, et il faisait continuellement le saut entre Ottawa et Montréal.

Juste avant son 16e anniversaire, il était à Montréal, et un ami lui a donné une pilule pour sa fête. C'était de l'ecstasy, et il a passé une nuit folle. Il s'est par la suite demandé pourquoi il avait toujours refusé de prendre de la drogue. Au cours des quatre prochaines années, chaque dollar qu'il parvenait à gagner était versé à l'achat de drogues. Il est revenu à Ottawa, s'est procuré un autre sac de couchage, et a emménagé à côté du canal. Chaque matin, il se réveillait, mendiait et allait se chercher de l'ecstasy, de la cocaïne ou de la marijuana.

Il était maintenant assez vieux pour venir à la Halte-accueil de son propre chef, et il en dépendait pour se nourrir. Après quatre ans de ce genre de vie, et de ne manger qu'à la Halte-accueil, il a rencontré une fille. Elle l'a convaincu de se désintoxiquer. Il a passé un mois dans un centre de désintoxication à Brockville, et est ensuite revenu la retrouver. Ils ont tous les deux décroché un emploi et se sont trouvés un appartement.

Il dit que les deux choses qui ont été déterminantes dans sa vie ont été sa compagne et le Bureau des services à la jeunesse. Le BSJ l'a gardé bien nourri et a gardé son esprit intact. Sa compagne l'a convaincu de vivre une vraie vie.

Maintenant, il travaille dans un magasin de sport, et lui et sa compagne planifient de fonder une famille bientôt.